Les crucificateurs de Jésus sont de retour a Ghaza .

Mais où est cette charité chrétienne

La charité chrétienne. Parlons-en. Pendant au moins une semaine, des dizaines de personnes, soi disant chrétiennes, m’ont souhaité de bonnes fêtes. Pour quelles raisons passerais-je de bonnes fêtes ? Je ne suis pas chrétien. Et encore moins fêtard. Qui respecte encore les préceptes chrétiens ? Je veux dire dans leurs totalités, y compris le carême. Tout ce qui exige de l’endurance, de la souffrance, de l’abandon à Dieu, de l’énergie et de la persévérance, a été effacé et remplacé par des facilités. C’est le gros problème de la société occidentale. La pseudo fête chrétienne est devenue un jour de consommation, de cadeaux divers, de revente de cadeaux, de réveillon et de repas familiale.

Il n’y a plus ce carême, ce jeun. Il n’y a plus cette charité chrétienne. Aujourd’hui, la charité est d’envoyer des assassins (mercenaires) pour conquérir les pays musulmans. Et l’autre (le pape) qui déclare la paix au Proche-Orient et l’arrêt des persécutions des chrétiens au Nigeria.

Le mieux, ce serait que le pape arrête de mentir et dénonce ses amis de la finance anglosaxonne qui sèment la terreur entre les religions afin de profiter du chaos. Des brebis chrétiennes, oui… mais volontairement égarées.

Le pape serait plus inspirer d’exiger que les palestiniens chrétiens puissent pratiquer leur culte en Palestine sans être ostracisés, mis à nus ou lapidés par les judéosionistes fanatiques. De cela, il n’est jamais question parmi les chrétiens.

Le pire dans les déclarations du pape, et des pseudos chrétiens, est le repas de noël. Il pourrait déclarer une fête pour les pauvres… ou avec une part au pauvre. Mais le repas ne se passe qu’entre famille où ils se gavent comme des païens en orgie. Cela n’a plus aucun sens. Lors de l’aïd, les musulmans consacrent un tiers du mouton pour les pauvres, ou un repas, ou de l’argent.

Critiquer l’islam c’est facile, mais certains sont tellement aveuglés par le racisme et leur arrogance qu’ils ne voient plus le bien : ni chez les autres, ni parmi les leurs.

Je travaille dans le médical. Si certains chrétiens sont sincères dans leur foi. Beaucoup en occident ont oublié le strict minimum, tellement ils sont aveuglés par leurs certitudes. Il n’y a plus de visite de malades. Et lorsqu’il y a des associations de visiteurs, ils ne sont que 3 ou 4, et uniquement des personnes âgées.

La société judéosioniste occidentale a détruit toutes valeurs humaines, et ne laisse place qu’au consumérisme. Ils ont détruit une civilisation entière. Aujourd’hui, ils s’attaquent à celle de l’islam pensant qu’elle est uniquement fondée sur le spirituel temporel.

Il y a non seulement une confusion dans la pratique de la religion, mais aussi dans les fins de la pratique de la religion. S’il est interdit de boire de l’alcool, ce n’est pas pour ôter une liberté, mais pour servir l’humain : éviter les spiritueux, mais aussi les conséquences des spiritueux, les accidents, les cancers, dus à l’alcool, les déchirures familiales etc… tout cela a été oublié des chrétiens.

Le pire de la société occidentale se situe dans le comportement envers les plus âgés. Je côtoie non seulement les malades, mais aussi les maisons de retraite. Les plus âgés sont jetés dans les maisons de retraite sans respect. Les enfants ne les visitent qu’une fois l’an, et parfois jamais. Des pères se plaignent qu’ils sont abandonnés. Et la majorité des pensionnaires est féminine. Ma question est souvent : « Avez-vous des visites ? ». Leur réponse est à 100 % équivalente : « Les enfants n’ont pas le temps. Ils ont trop de travail. »

La charité chrétienne a un concept équivalent à celui des américains, à celui du « le rêve américain ». Celui-ci a été érigé sur une falsification. Il suffit d’étudier l’histoire du christianisme, les massacres en Palestine, et dans tout le monde. Les chrétiens ont toujours servi les plus cruels, même lors de l’esclavage. Si en Islam les esclaves convertis à l’Islam étaient affranchis, chez les chrétiens, l’esclave, même chrétien, restait éternellement esclave, de père en fils.

Monsieur le pape devrait relire son histoire et ne pas se mentir.

3 Participations:

mlk,  31 décembre, 2011  

il est ou le bouton j aime .

Anonyme,  01 janvier, 2012  

je suis chrétien , médecin , et je consacre 2 demi journée la semaine à aider mes concitoyens , gratuitement. Et je suis loin d’être le seul chrétien à donner de mon temps , c'est plutôt chez les autres que cela est plus rare
Je ne respecte pas le carême. Cela fait de moi un mauvais chrétien?

Au fait , je vomis sur votre site de haine

davidel 03 janvier, 2012  

oui, c'est un précepte prioritaire. suivre l'exemple de jesus puisque vous vous en vantez.

tu vomis simplement la vérité. et tu vis dans le mensonge.

About This Blog

Blog Archive

Back to TOP