Les crucificateurs de Jésus sont de retour a Ghaza .

LA RECOLTE DES ORGANES A HAITI PAR LES SIONISTES

La station de télévision CNSNews a indiqué en référence que le journal iranien Keyhan démontrait comment les sionistes sont intervenus en Haïti pour profiter du chaos afin de voler des organes comme ils l’ont fait en Palestine occupée. Ils ne sont surement pas là pour aider la population, ou alors devant les cameras pour cacher leurs véritables intentions.

Les sionistes sont engagés dans la capture des enfants haïtiens, dans un pays dévasté par le tremblement, afin de soustraire des organes. Le journal rapporte que des enfants disparaissent en Haïti depuis l’arrivé des sionistes et qu’il est conseillé au haïtien de ne pas perdre de vue leurs enfants ainsi que des corps sur les tables d’opération.

Asharq al awsat, le plus important journal d’Arabie saoudite en langue anglaise note dans son numéro du 31 janvier : « après les preuves que le journaliste suédois Donald Bostrom a consigné sur les sioniste et leur armée qui assassinait des jeunes palestiniens pour récolter leurs organes, il y a eu d’autres rapports des medias sur le vol des enfants ukrainiens en vue de voler leurs organes ».

Une fois de plus, il y a des rapports parfaitement documentés en provenance d’Haïti qui mentionnent que des organes sont volés par des sionistes, sans que la justice internationale puisse agir ou mettre un terme sur ces pratiques criminelles contre des personnes innocentes et vulnérables.

En novembre 2009, Alison Weir a publié dans le Washington Report on Middle East Affairs dont la vedette est « le trafic d’organes et le vol par les israéliens » : DE LA MOLDAVIE A LA PALESTINE. Elle avait cité le rapport d’enquête de Bostrom suggérant qu’israel enlève illégalement des parties de corps y compris des palestiniens : « Le prélèvement d’organe est parfois financé par le gouvernement israélien avec la participation de hauts responsables israéliens, d’éminents médecins israéliens et les ministères israéliens ».

Nancy Sheper-Hughes, professeurs d’anthropologie médicale a Berkeley a démontré les conceptions israéliennes : « Israël est au sommet d’une tentaculaire organisation internationale.

Il y a un système pyramidal…ils ont des courtiers partout, des comptes bancaires dans tous les pays, ils ont des recruteurs, des informateurs, des traducteurs, ils ont des agents de voyages qui délivrent des visas pour cela. Ils paient « les pauvres et les indigents en échange d’organes » ou tout simplement, ils prennent des organes a partir de cadavre frais. Les parties du corps sont des marchandises pour être récoltés et vendus aux plus riches. Même si les ventes d’organes sont interdites dans la plupart des pays, mais pas en droit international…

Entre temps, un document de Los Angeles, La Voz De Aztlan, dans son numéro du 29 janvier 2010 laisse entendre que personne ne savait comment les sionistes ont tué des enfants haïtiens avant de leur retirer leurs organes.

« La traite des enfants pour les organes et le sexe sévie actuellement dans les pays du tiers monde. Les enfants mexicains sont les plus vulnérables parce que le Mexique partage la frontière avec son voisin plus riche. »

La VOZ de Aztlan a été le premier a signaler les nombreux enlèvements d’enfants mexicains par la mafia pour les USA, opérant le long de la frontière américano-mexicaine dans des cliniques clandestines a des fins de transplantations d’organes de bébés mexicain aux enfants malades de riches familles américaines.

Parmi cette mafia, certains sont d’obédience juive. L’an dernier le FBI a arrêté 6 rabbins pour trafic d’organes entre l’entité sioniste, new york et new jersey. La rabbi-mafia a volé des dizaines de milliers d’organe humains ainsi que le blanchiment d’argent par des faux organismes de charités ou des synagogues juives.

Un entretien censuré sur la CNN et rapporté par plusieurs medias d’opposition avec le premier ministre d’Haïti bellerive est très clair. Il confirme que les militaires sionistes sont venus a Haïti pour prélever des organes des enfants haïtiens.

Un site américain, above top secret, pose a juste titre la question : pourquoi l’Amérique, un pays tout proche et doté de plus de capacité n’a pas été en mesure de mettre un hôpital dans Haïti alors que les israéliens ont, en 48 heures, déployés toute cette armada ?

2 Participations:

Anonyme,  02 février, 2010  

Ils sont capables de tout, mais ...

Comment conservent-ils ces organes ?


Comment les transportent-ils rapidement ?

davidel 02 février, 2010  

en 2001 un systeme d'autonomie du greffon avait été mis au point permettant d'aller jusqu'a 48 heures... c'est a dire une machine qui permet au foi de fonctionner et de produire de la bile, au poumon de respirer et d'etre alimenté, au rein de filtrer et de produire de l'urine, au coeur d'etre alimenté et de battre... ainsi de suite.

dans le conscient nous sommes encore a la pseudo pratique de la boite froide pour le greffon... c'est du passé.

je pense que maintenant, ils peuvent conserver les organes plus longtemps que 48 heures.

http://news.doctissimo.fr/greffes-un-nouveau-procede-permet-de-conserver-les-organes-en-vie_article336.html

le transport rapide : c'est evident. lorsque l'armé americaine a prix le controle de l'aeroport, elle permet a tous les trafiquants de sisposer rapidement de l'aeroport... meme l'enlevement des enfants avait été autorisé.

About This Blog

Blog Archive

Back to TOP