Les crucificateurs de Jésus sont de retour a Ghaza .

Une halakha a mort contre Vitorrio Arrigoni,

Les medias se sont jetés comme des chiens sur la mort regrettée de Vittorio Arrigoni, un frère qui a mis sa vie au service du peuple palestinien. Il a été assassiné dans les règles du Mossad : c'est-à-dire une véritable organisation médiatique et de propagande. Selon les medias, dirigés par les judéosionistes, ce serait un groupe salafiste qui aurait assassiné devant camera une personne aimée par tout le peuple palestinien.

Pour qui prennent-ils les palestiniens ? Ils ont toujours été un peuple accueillant, tellement accueillant qu’ils ont laissé entrer des millions de juifs sionistes sur leurs terres. La réalité est tout autre. La barbarie est du coté des judéosioniste. La preuve est le bombardement massif de Ghaza : bombardement contre un peuple impuissant et sans aucune défense.

Qui peut assassiner un être qui a consacré sa vie pour un peuple opprimé ? Est-ce celui qui est opprimé qui va commettre une telle injustice ? Le gouvernement de Hamas a condamné ce meurtre et a démontré que Vittorio a été assassiné par l’organisation criminelle judéosioniste afin de semer la peur parmi les occidentaux qui veulent aider le peuple palestinien.

La propagande d’une pseudo organisation salafiste (entretenue surtout par les juifs sionistes) reliée par les medias occidentaux, prouve l’implication des judéosionistes dans ce crime. Rachel Corrie a été assassinée par un bulldozer conduit par un juif d’extrême droite appartenant à l’armée d’assassins sionistes.

Un avis religieux a été émis en 2008 par le rabbin yisrael rosen, directeur de l'Institut yeshiva extrémiste Tsomet, fréquenté par les extrémistes et les soldats dans les colonies israélites de la Cisjordanie. Dans cet article signé par de nombreux religieux extrémistes israélites dans Haaretz, Rosen a affirmé qu'il existe des preuves dans la Torah pour justifier le meurtre de masse. Rosen, une autorité habilitée à émettre des avis religieux pour les juifs, a écrit que les Palestiniens sont comme la nation des Amalécites qui avaient attaqué les tribus israélites sur leur route vers Jérusalem après avoir fui l'Égypte sous la conduite de Moïse.

Il a écrit que le Seigneur a fait descendre dans la Torah une décision qui a permis aux Juifs de tuer les Amalécites, et que cette décision est connue dans la jurisprudence juive. Parmi eux, tous ceux qui viennent en aide aux palestiniens, doivent être tués.

L'article de Rosen, qui a fait beaucoup de bruit dans le sionistan, comprenait le texte de la Torah relatant la décision : « Anéantissez les Amalécites du début à la fin Kill Kill. Arrachez-leur la vie et leurs possessions. Montrez-leur, pas de pitié. L’un après l'autre. Ne laissez pas des enfants, des plantes, ou un arbre. Tuez leurs bêtes, des chameaux aux ânes. » Rosen ajoute que les Amalécites ne sont pas une race ou une religion particulière, mais plutôt tous ceux qui haïssent les Juifs pour des motifs religieux ou nationaux.

Vous comprenez donc pourquoi ils tuent des palestiniens, arrachent leurs vignes, leurs arbres, leurs oliviers. Ils détruisent les champs d’agriculture, et assassinent tous ceux qui viennent à leur aide. Nous avons eu une preuve et une démonstration d’une tuerie avec la froideur judéosioniste : un convoi de pacifistes turcs avait été abordé avec sauvagerie par les juifs et a fait plus de 9 morts.

Il n’y a donc aucun doute sur les commanditaires du meurtre de Vittorio Arrigoni : ce sont bien les juif sionistes qui ont assassiné cet homme si essentiel pour la cause palestinienne. L’enlèvement de Vittorio pour exiger la libération de prisonniers terroristes financés par le Mossad, est complètement tordu. Pour faire chanter le Hamas, il aurait fallu enlever des représentants ou des dirigeants du Hamas. Ceci aurait permis la libération des prisonniers terroristes en échange de ces otages.

Il y avait donc un autre but dans l’enlèvement et l’assassinat de Vittorio. Ils avaient pour but de le tuer, quoi qu’il arrive, et de montrer les images au monde entier. Cela prouve la cruauté des judéosionistes.
Ils ont dépassé de loin la cruauté du satanisme.

Mais surtout une halakha à mort avait été émise contre lui par les milices judéosionistes, qui en avaient diffusé la communication en ligne dès le début de l’année 2009, assortie de menaces et de proclamations sionistes folles. Voilà la vérité.

6 Participations:

Antar Ibn Chaddad 17 avril, 2011  

salut, je voudrais reprendre ton article intéressant et le re-publier sur un autre site si tu permet bien sur, repond moi sur mon blog ou j'ai déja ton mis site depuis un bon moment déjà : http://speakfreely-forlive.blogspot.com/

Antar Ibn Chaddad 17 avril, 2011  

merci de ta visite et de ton accord à bientôt, bonne journée

pour la musique il y a le réglage du son sur le logiciel Deezer en bas à droite il y a cinq barrettes verticales tu les augmente ou tu les diminue,@+

Antar Ibn Chaddad 17 avril, 2011  

salut que veux tu dire par halakha, je suppose que c'est un mot arabe que tu a transcris en phonétique.

Antar Ibn Chaddad 17 avril, 2011  

ou alors c'est un mot hébreu qui signifie condamnation a mort ?

davidel 17 avril, 2011  

une halakha, contrairement a une fatwa qui veut dire "avis basé sur les lois divines", exprime une autorisation, une loi juive. c'est un mot sioniste

Antar Ibn Chaddad 17 avril, 2011  

okay merci, à bientôt, bonne journée.

About This Blog

Blog Archive

Back to TOP